Barbacarlo 2013

Cru mythique pour initiés. Tel est la nature du Barbacarlo, un vin méconnu, mais reconnu (il fut en son temps l’un des vins préférés de Luigi Veronelli, un célèbre critique italien), produit sur les collines de Broni, dans l’Oltrepo Pavese (région de Pavia), en Lombardie, par Lino Maga.

Pour en revenir à l’Oltrepo Pavese, il s’agit d’une appellation, qui reconnaissons le n’est souvent synonyme que de vins bon marché sans grand intérêt. Mais c’était sans compter sur Lino Maga, véritable microcosme de passion et de persévérance, aujourd’hui considéré parmi les grands artisans du vin italien, tels Bartolo Mascarello (Barolo), Edoardo Valentini (Montepulciano d’Abruzzo), ou encore Giuseppe Quintarelli (Amarone). Ses vins semblent provenir d’une autre époque, fruits d’un art transmit de génération en génération, à l’opposé de ce que peuvent faire les „flying winemakers“.

Son domaine compte environ 8 hectares de vignes et 10 hectares de forêts, buissons, prairies,… C’est là qu’il valorise une parcelle éponyme mise en valeur par sa famille depuis 1886 ; parcelle que l’on peut d’ailleurs identifier en rouge sur l’étiquette du vin (voir ci-dessous) et dotée de pentes relativement raides.

barbacarlo_label
Le sol de cette parcelle est constitué de tuf, avec une exposition sud-ouest favorisant l’ensoleillement de l’après-midi. Le travail dans les vignes est effectué de façon manuelle, pour ne pas dire ancestrale, sans recours à de quelconques désherbants ou autres produits chimiques. Les cépages suivent également la dénivellation, avec la Croatina au pied de la colline, la Vespolina à mi-hauteur et enfin sur le haut de la parcelle, l’Uva Rara.

A la cave, les raisins sont foulés et fermentent dans de vieux foudres en bois. Les levures sont évidemment indigènes. Le décuvage a lieu après environ une semaine. Le vin est ensuite transvasé pendant huit mois à chaque demi-lune décroissante. La mise en bouteilles se fait au mois d’avril qui suit la récolte, avec une part importante de gaz carbonique qui est conservée dans la bouteille. Après la mise, les bouteilles restent allongées quarante jours, puis sont redressées et mises en vente quatre mois plus tard. Le rendement est minuscule : 0,3 à 0,35 kg / m², soit à peine 0,1 à 0,2 lt. de vin par m² !

On notera que l’essentiel de ces informations sont présentes sur un petit livret cartonné adjoint à la bouteille. Lino Maga y ajoute d’ailleurs la mention suivante : « En matière d’accord, il est conseillé d’être deux : la bouteille et celui qui la boit » ! Tout est dit sur ce personnage haut en couleurs, aujourd’hui âgé de 89 ans ! Mais pas de panique, il est aidé par son fils Giuseppe qui se charge notamment du travail en vignes.

Dégustation du Millésime 2013

N’y allons pas par quatre chemins : à l’ouverture, l’interrogation est de mise. Car bien que cette cuvée ne soit pas issue d’une refermentation en bouteille, sa proportion de gaz carbonique résiduel lui procure un léger côté frizzante déjà perceptible visuellement (et surprenante gustativement), tandis que son nez affiche une relative discrétion.

Heureusement, après quelques heures, le vin s’élève, se magnifie. Olfactivement, il nous emporte avec de jolies senteurs mentholées, de fruits des bois, d’épices (thym, poivre blanc), de torrefaction. En bouche, Barbacarlo surprend par une grande délicatesse, par la finesse de sa texture, et surtout par son fruité qui semble inné. Grâce à son incroyable colonne vertébrale acide qui vient absorber des tanins fermes mais suaves, le vin se laisse boire tout seul, faisant oublier ses 14.5° d’alcool !

Une révélation, un plaisir énorme pour un vin original et pourtant authentique à souhait. Merci Lino Maga, le magicien.

barbacarlo-lino-e-giuseppe-maga
Lino Maga et son fils Giuseppe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :